Vous parcourez les archives de 2010 mai

Avatar de Cédric

par Cédric

AGREGATION ESPAGNOL 2011… Programmes des concours…

Le 25 mai 2010 dans Concours, Programmes

AGREG externe d’espagnol – session 2011

I- Miguel Hernández: la voix poétique du déchirement dans El rayo que no cesa, Viento del Pueblo et Cancionero y romancero de ausencias.

II- L’Espagne des validos (1598-1645).

III- Les défis de l’indépendance : la construction de l’Etat et de la Nation en Amérique Latine (1808-1910).

IV- Écritures du mal : El túnel (1948, Argentine) d’Ernesto Sabato, Cuentos completos (1953-1984,Paraguay) d’Augusto Roa Bastos, Los vivos y los muertos (2009, Bolivie) d’Edmundo Paz Soldán.

V- Explication linguistique:

  • Marqués de Santillana, Poesías completas I. Serranillas, cantares y decires. Sonetos fechos al itálico modo., (Manuel Durán ed.), Madrid, Editorial Castalia (Clásicos Castalia n°64), 1989.
  • Ernesto Sabato, El túnel, Edición Ángel Leiva, Madrid, Cátedra, Colección Letras Hispánicas, 27ème édition, 2003,

VI- Options:

  • - Catalan : Carme Riera, La meitat de l’ànima, Barcelona, Proa, 2004.
  • - Latin : Virgile, Bucoliques, Les Belles Lettres, Paris, 2006, Coll. Classiques en Poche, XXXIII + 142p. Le programme est constitué de l’ensemble de l’oeuvre à l’exception des églogues 7 et 9.
  • - Portugais : Mia Couto, O Último Voo do Flamingo, Lisboa, Caminho, 1996, 228p.

Pour en savoir plus, consulter le site officiel document NOR : MENH1013170N – pages 30 à 39

AGREG interne d’espagnol – session 2011

1) Leonardo Padura, La neblina del ayer.

2) Le Mexique de l’indépendance à la réforme de Juárez (1810-1876) : le défi de la construction
nationale.

3) L’Espagne des validos (1598-1645).

4) La poésie d’Antonio Gamoneda, Libro del frío.

Pour en savoir plus, consulter le site officiel document NOR : MENH1013175N – pages 9 à 16

Ou le site de éducation.gouv.fr

Avatar de Cédric

par Cédric

CAPES ESPAGNOL 2011… Programmes du concours

Le 25 mai 2010 dans Concours, Programmes

Programme limitatif de la première partie de l’épreuve sur dossier (seconde épreuve d’admission) :

La première partie de l’étude sur dossier fait l’objet d’un programme limitatif renouvelable tous les trois ans. Pour les sessions 2011, 2012 et 2013, le programme de l’épreuve est fixé de la manière suivante :

A) Reflets d’une société en mutation : le Mexique au milieu du XXe siècle (programme des classes de Seconde : notion « Vivre ensemble : le lien social », thème culturel « La ville : Mexico » ; programme des classes de Terminales : notion « Identités », thème culturel « Caractéristiques et spécificités identitaires : identité nationale ») Cette question est centrée sur le Mexique des années 1940-1950, un pays plongé dans une période de profonde mutation, trente ans après la Révolution. Elle s’organise autour de deux ouvrages majeurs de la culture mexicaine : un film de Luis Buñuel – Los olvidados – aux allures de documentaire sur la ville de Mexico, un essai d’Octavio Paz – El laberinto de la soledad – qui rassemble ses réflexions sur la nation et l’être mexicains. Les deux ouvrages sont datés de 1950. Des photographies du Mexique de ces années-là, en particulier celles de Juan Rulfo ou de Manuel Álvarez Bravo, ainsi que d’autres documents pourront entrer dans la composition des dossiers.

Documents de référence, entre autres…

– Luis Buñuel, Los olvidados (1950), édition de Films sans frontières, collection « Auteurs », 2001.

Octavio Paz, El laberinto de la soledad, edición de Enrico Mario Santí, Madrid, Cátedra, (Letras hispanicas, 346), 2007, 13ª ed., 578 p., ISBN 978-84-376-1168-6.
Études sur Buñuel et Los olvidados et Juan Rulfo

B) La Transition démocratique en Espagne : aspects politiques, économiques, sociaux et culturels (programme des classes de Première : notion « Domination », thème culturel « Le consensus : la transition démocratique » ; notion « Influence », thème culturel « Le modèle démocratique : les processus de transition démocratique »)

Textes et documents de référence, entre autres…

– AA. VV., Memoria de la transición, El País, Madrid, 1986.

Javier Cercas, Anatomía de un instante, Barcelona, Grijalbo Mondadori, 2009, ISBN : 978-84-397-2213-7.

Miguel Delibes, El disputado voto del señor Cayo, Barcelona, Destino, 1978.

C) Oubli et mémoire : l’Espagne du XXIe siècle (2000-2010) face à son passé récent (programme des classes de Première : notion « Révolte », thème culturel « Guerres civiles : la Guerre d’Espagne (1936-1939) » ; programme des classes de Terminales : notion « Identités », thème culturel « Caractéristiques et spécificités identitaires : mémoire et identité nationale »)

Textes et documents de référence, entre autres…

Javier Cercas, Soldados de Salamina, Barcelona, Tusquets, 2001.

Alfons Cervera, Maquis, Barcelona, Montesinos, 2007.

Rafael Chirbes, La caída de Madrid, Barcelona, Anagrama, 2000.

Ignacio Martínez de Pisón, Enterrar a los muertos, Barcelona, Seix Barral, 2005.

Almudena Grandes, El corazón helado, Barcelona, Tusquets Editores, 2007

Antonio Muñoz Molina, La noche de los tiempos, Barcelona, Seix Barral, 2009. Ce roman de 954 pages mêle personnages de fiction et personnages historiques, il évoque les mois qui ont précédé la Guerre Civile.

– El silencio roto (2001) de Montxo Armendáriz, adaptation du roman d’Alfons Cervera, Maquis. Le travail sur les maquis a d’ailleurs mis en lumière le rôle des « oubliées » de cette époque : les femmes.

– Soldados de Salamina (2001), version cinématographique du roman éponyme, sous la direction de David Trueba.

Las 13 rosas (2007) d’Emilio Martínez Lázaro.

El lápiz del carpintero (2003) d’Antón Reixa (adaptation du roman de Manuel Rivas).

D) Les pays andins (Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie) : pouvoirs, identités et cultures de 1970 à nos jours (programme des classes de Première : notion « Domination », thème culturel « Ségrégation/discrimination : esclavage, marginalisation – noirs, indiens, métis –, phénomène de l’acculturation » ; programme des classes de Terminales : notion « Identités », thème culturel « Caractéristiques et spécificités identitaires : identités régionales et ethniques)

Documents de référence, entre autres…

Eduardo Galeano, Las venas abiertas de América Latina, México, Siglo veintiuno editores, 2004 [première édition 1971].

– Manuel Scorza, Redoble por Rancas, Dunia Gras (Preparador), Madrid, Cátedra, « Letras Hispánicas », ISBN 8437620104 [première édition, Barcelona, Planeta, 1970].

Nota Bene

Ces quatre thèmes – inclus dans les notions des programmes des classes de lycée – s’appuient sur des documents de référence, dont la liste est indicative. Les ouvrages en question, quel que soit leur support (textuel, cinématographique, photographique, oral, etc.) sont à appréhender dans la perspective de l’étude sur dossier mais non pas dans celle des anciennes épreuves écrites de commentaire dirigé ou de dissertation qui demandaient une étude exhaustive des documents. Lors des épreuves orales, les documents proposés pour l’étude sur dossier renverront à la problématique générale de la question et donc aux documents de référence, mais n’en seront pas obligatoirement tous tirés ; ils pourront provenir d’autres sources non signalées (presse, chanson, dessin humoristique), y compris bande dessinée. Seuls les notions et les thèmes abordés sont limitatifs.

Pour en savoir plus, consulter le site officiel document NOR : MENH1013182N – pages 8 à 15

Avatar de Cédric

par Cédric

Le bicentenaire des indépendances hispano-américaines… à Nanterre…

Le 19 mai 2010 dans Informations

Université d’été –  26 mai au 19 juin 2010

Le bicentenaire des independances hispano-americaines

Programme d’activités scientifiques et culturelles dans le cadre du bicentenaire des indépendances hispano-américaines

Organisateurs principaux des événements : T. Gomez et A. de la Llosa

Ecole doctorale Lettres Langues et Spectacles
département d’Espagnol UFR de Langues
et en partenariat avec la Librairie HISPA

1.- Colloque international sur « La construction de l’espace bolivarien et l’Europe » les 26-27-28 mai 2010 – organisateurs : T. Gomez et A. de la Llosa

2.- Un journée culturelle le 2 juin sur : Le livre en Amérique 200 ans après (org. S. Decante)

3.- Une journée d’études en littérature le 3 juin: Nos petites indépendances : imaginaires et discours décalés sur l’indépendance hispano-américaine (organisatrice F. Aubès)

4.- Trois lectures mises en espace les 7, 9 et 16 juin de la pièce de théâtre de Mario Monteforte Toledo (auteur guatémaltèque) El Santo de fuego, traduite en français par le groupe de théâtre du Département d’espagnol (UFR Langues de Paris Ouest Nanterre La Défense). (org. Maïté Coudert, L. Alcoba, A. Delage, Ch. Lavail, M. Lecouvey)

5.- Un cycle de vidéo et de cinéma avec des films portant sur la période des Indépendances du 7 au 18 juin. (org.: T. Gomez, A. de la Llosa, Rosa Olmos (BDIC), Philippe Colin)

6.- Une exposition de documents dans l’espace Reverdy du 2 au 18 juin assortie de six conférences sur les précurseurs et les pères fondateurs des nations hispano-américaines. (organisateurs : T. Gomez, A. de la Llosa, et Cécile Tardy (BDIC)

Charger le programme en PDF

Avatar de Cédric

par Cédric

Votons pour Romain Corraze afin qu’il nous fasse découvrir le monde avec lui…

Le 18 mai 2010 dans Divers

Je sais, j’ai déjà tout dit dans le titre, mais quand même, je vais développer un peu ici.

Dans le cadre d’un jeu concours organisé par Benoit et son équipe de BeNoot (BeNoot, le site à ne pas manquer quand on est Noot), nous devons rédiger un billet pour soutenir Romain Corraze pour sa candidature au poste de reporter chez France-soir pour le Reportour du monde en 80 jours.

Alors inutile de vous dire qu’il faut voter pour Romain, ça vous l’aurez compris, mais il faut aussi rentrer dans l’univers de ce p’tit gars de 24 ans qui a déjà un tour du monde dans les jambes et qui aimerait bien en faire un deuxième ;-)

En regardant la vidéo de présentation, j’ai fait la connaissance rapidement de Romain, et je l’ai trouvé cool (normal il est sponsorisé par la BeNoot team). Mais n’y tenant plus je suis allé sur le site de Romain pour en savoir plus… Et là les enfants, on voyage déjà ! Courage Romain, il me tarde de suivre tes nouvelles aventures avec France Soir

Alors pour ceux du fond qui ne suivent jamais, je vous fais un récapitulatif vite fait …

Il faut voter pour Romain

romain corraze

Sur le site de France Soir – Reportourdumonde

francesoir

Parce qu’il est sponsorisé par BeNoot, le terrain de jeu des voyageurs – Guide de voyage

BeNoot

Pour que moi je puisse (peut être) gagner ça (vous pouvez jouer vous aussi en cliquant sur l’image)

iPad

Allez, bon vote !

Avatar de Cédric

par Cédric

CAPES – AGREG d’espagnol – Programmes des concours 2011… Un petit point…

Le 9 mai 2010 dans Concours, Programmes

Devant l’avalanche de courriels que nous recevons nous demandant le programme des concours pour le CAPES et l’AGREG d’Espagnol pour la session 2011, il nous semble judicieux de vous faire un petit point de la situation au 9 mai 2010.

Comme vous le savez, les modalités des concours ont changé pour 2011.

Les principes de la réforme :

La réforme vise plusieurs objectifs :

  • élever le niveau de qualification des personnels enseignants, au moment du recrutement
  • intégrer la formation des maîtres dans le dispositif L.M.D. : à terme les enseignants qui seront recrutés disposeront d’un master
  • préserver les possibilités de réorientation pour les étudiants qui ne seront pas recrutés
  • préparer progressivement au métier avant les concours. Les étudiants pourront suivre des stages d’observation et de pratique accompagnée et des stages en responsabilité dans des classes
  • offrir des mécanismes d’encouragement et de promotion sociale pour ceux qui se destinent à l’enseignement
  • Le principe de concours nationaux pour le recrutement des enseignants est conservé pour tous les concours de professeurs certifiés (CAPES), professeurs d’éducation physique et sportive (CAPEPS), professeurs de lycée professionnel (C.A.P.L.P.), conseillers principaux d’éducation (C.P.E.) et de l’agrégation. Le concours de recrutement de professeurs des écoles (C.R.P.E.) reste académique.

Les concours

Les épreuves et le calendrier actuel des concours sont maintenus en l’état pour la session 2010. Cela permet de laisser aux structures de formation le temps de s’adapter.

Textes de référence :

Arrêtés du 28 décembre 2009

Circulaire n° 2009-1037 du 23 décembre 2009

Nous avons mis en gras ci-dessous, ce qui nous semble être le GROS changement. Effectivement, à la lecture des documents officels, il semble qu’il va y avoir un programme pour l’AGREG d’espagnol 2011 avec des oeuvres, etc…, comme les années précédentes. Par contre pour le CAPES d’espagnol 2011, il est bien précisé que les documents seronts tirés des programmes des collèges et lycées… On peut donc en déduire (attention, ce n’est qu’une déduction) qu’il n’y aura pas de programme avec un thème et une liste d’oeuvres pour le CAPES…

A suivre donc…

Voici le détail des textes :

Pour l’AGREG externe d’Espagnol 2011 :

A. ― Epreuves écrites d’admissibilité

1° Composition en espagnol sur un sujet de littérature ou de civilisation des pays de langue espagnole se rapportant au programme (durée : sept heures ; coefficient 2).
2° Epreuve de traduction :
Cette épreuve est constituée d’un thème et d’une version.
Les textes à traduire sont distribués simultanément aux candidats au début de l’épreuve. Ceux-ci consacrent à chacune des deux traductions le temps qui leur convient, dans les limites de l’horaire imparti à l’ensemble de l’épreuve de traduction. Les candidats rendent deux copies séparées et chaque traduction est comptabilisée pour moitié dans la notation (durée totale de l’épreuve : six heures ; coefficient 3).
3° Composition en français sur un sujet de littérature ou de civilisation des pays de langue espagnole se rapportant au programme (durée : sept heures ; coefficient 2).

B. ― Epreuves orales d’admission

1° Explication en langue espagnole d’un texte tiré d’un des auteurs inscrits au programme, suivie d’un entretien en espagnol, et éventuellement, de la traduction d’un passage du texte.
Un dictionnaire espagnol unilingue indiqué par le jury est mis à la disposition du candidat (durée de la préparation : deux heures ; durée de l’épreuve : quarante-cinq minutes maximum [explication : trente minutes maximum ; entretien : quinze minutes maximum] ; coefficient 3).
2° Leçon en espagnol sur une question se rapportant au programme suivie d’un entretien en espagnol (durée de la préparation : cinq heures ; durée de l’épreuve : quarante-cinq minutes maximum [leçon : trente minutes maximum ; entretien : quinze minutes maximum] ; coefficient 3).
3° Explication linguistique en français d’un texte inscrit au programme suivie d’un entretien en français. Un dictionnaire latin-français, le Diccionario de la lengua española (Real Academia española) et le Breve diccionario etimologico de la lengua castellana de Joan Corominas sont mis à la disposition du candidat (durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée de l’épreuve : quarante-cinq minutes maximum [explication : trente minutes maximum ; entretien : quinze minutes maximum] ; coefficient 2).
4° L’épreuve se déroule en deux parties. La première partie est notée sur 15 points, la seconde sur 5 points (durée de la préparation [avec dictionnaire] : une heure et dix minutes ; durée de l’épreuve : une heure et cinq minutes maximum ; coefficient 2).
Première partie : explication en français, au choix du candidat, d’un texte portugais, catalan ou latin inscrit au programme. L’explication est suivie d’un entretien en français (explication : trente minutes maximum ; entretien : quinze minutes maximum).
Seconde partie : interrogation en français portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d’un document qui lui a été remis au début de l’épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l’épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l’annexe de l’arrêté du 19 décembre 2006.
L’exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
La maîtrise de la langue espagnole et de la langue française est prise en compte dans la notation des épreuves d’admissibilité et d’admission.

Pour l’AGREGATION interne d’Espagnol 2011 :

A. ― Epreuves écrites d’admissibilité

1° Composition en langue étrangère portant sur le programme de civilisation ou de littérature du concours (durée : sept heures ; coefficient 1).
2° Traduction : thème et version assortis de l’explication en français de choix de traduction portant sur des segments préalablement identifiés par le jury dans l’un ou l’autre des textes ou dans les deux textes (durée : cinq heures ; coefficient 1).

B. ― Epreuves orales d’admission

1° Exposé de la préparation d’un cours suivi d’un entretien (durée de la préparation : trois heures ; durée de l’épreuve : une heure maximum [exposé : quarante minutes maximum ; entretien : vingt minutes maximum] ; coefficient 2).
L’épreuve prend appui sur un dossier composé d’un ou de plusieurs documents en langue étrangère (tels que textes, documents audiovisuels, iconographiques ou sonores) fourni au candidat.
2° Explication en langue étrangère d’un texte extrait du programme, assortie d’un court thème oral improvisé et pouvant comporter l’explication de faits de langue. L’explication est suivie d’un entretien en langue étrangère avec le jury (durée de la préparation : trois heures ; durée de l’épreuve : une heure maximum [exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum] ; coefficient 2). Une partie de cet entretien peut être consacrée à l’écoute d’un court document authentique en langue vivante étrangère, d’une durée de trois minutes maximum, dont le candidat doit rendre compte en langue étrangère et qui donne lieu à une discussion en langue étrangère avec le jury.
Les choix des jurys doivent être effectués de telle sorte que tous les candidats inscrits dans une même langue vivante au titre d’une même session subissent les épreuves dans les mêmes conditions.

Pour le CAPES externe d’Espagnol 2011 :

A. ― Epreuves d’admissibilité

1° Commentaire dirigé :
Commentaire dirigé en langue étrangère d’un texte littéraire ou de civilisation en langue étrangère. Ce texte peut être accompagné de documents annexes dont le nombre est fixé à cinq au maximum, destinés à en faciliter la mise en perspective.
Durée : cinq heures ; coefficient 3.
2° Traduction :
Traduction en français d’un texte en langue étrangère et/ou traduction en langue étrangère d’un texte en français accompagnée(s) éventuellement d’une explication argumentée en français de certains choix de traduction.
Durée : cinq heures ; coefficient 3.

B. ― Epreuves d’admission

1° Leçon portant sur les programmes des classes de collège et de lycée :
Durée de la préparation : trois heures ; durée de l’épreuve : une heure (première partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes ; seconde partie : exposé : vingt minutes ; entretien : dix minutes) ; coefficient 3.
L’épreuve prend appui sur un ou plusieurs documents proposés par le jury se rapportant à une des notions culturelles des programmes de collège ou de lycée. Ces documents peuvent être des textes, des documents iconographiques, des enregistrements audio ou vidéo. L’épreuve comporte deux parties :
― une première partie en langue étrangère consistant en la présentation, l’étude et, le cas échéant, la mise en relation des documents, suivie d’un entretien en langue étrangère ;
― une seconde partie en français, consistant en la proposition de pistes d’exploitation didactiques et pédagogiques de ces documents, en fonction des compétences linguistiques (lexicales, grammaticales, phonologiques) qu’ils mobilisent et des activités langagières qu’ils permettent de mettre en pratique, suivie d’un entretien en français au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix.
Chaque partie compte pour moitié dans la notation. La qualité de la langue employée est prise en compte dans l’évaluation de chaque partie de l’épreuve.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures ; durée totale de l’épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie : étude de dossier. (Présentation n’excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L’épreuve permet au candidat de montrer :
― sa culture linguistique et professionnelle ;
― sa connaissance des civilisations contemporaines liées à la langue enseignée ;
― sa réflexion sur les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.
L’épreuve prend appui sur un dossier composé de plusieurs documents d’actualité (écrits, sonores ou vidéo).
Le candidat fait une présentation dans la langue vivante concernée des éléments contenus dans le dossier qui sert de point de départ à l’entretien dans cette langue avec le jury.
L’entretien permet de vérifier la capacité du candidat à s’exprimer dans une langue correcte et précise, et à réagir aux sollicitations du jury.
Cette première partie d’épreuve fait l’objet d’un programme limitatif révisé tous les trois ans et publié au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale.
Seconde partie : interrogation, en français, portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d’un document inclus dans le dossier qui lui a été remis au début de l’épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l’épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l’annexe de l’arrêté du 19 décembre 2006.
L’exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

Pour le CAPES interne d’Espagnol 2011 :

A. ― Epreuve d’admissibilité

Commentaire guidé en langue étrangère d’un texte en langue étrangère accompagné d’un exercice de traduction (version et/ou thème).
Durée de l’épreuve : cinq heures ; coefficient 2.

B. ― Epreuves d’admission

Epreuve professionnelle en deux parties :
1. Exploitation pédagogique de documents en langue étrangère (notamment audio, textuels, vidéo) soumis au candidat par le jury. Cette partie de l’épreuve comporte un exposé suivi d’un entretien. Elle tient compte du niveau d’enseignement (collège ou lycée) dans lequel le candidat a une expérience. Le candidat fait connaître ce niveau au moment de l’inscription au concours. Cette partie se déroule en français, à l’exception des exercices de toute nature qui sont présentés en langue étrangère.
Durée de la préparation : deux heures ; durée de l’exposé : trente minutes maximum ; durée de l’entretien : vingt minutes maximum.
2. Compréhension et expression en langue étrangère. Cette partie de l’épreuve prend appui sur un document audio, textuel ou vidéo en langue étrangère ou sur un document iconographique dont le candidat prend connaissance en présence du jury. Elle consiste en un compte rendu suivi d’un entretien, les deux se déroulant en langue étrangère.
Chacune des parties entre pour moitié dans la notation.
Durée : vingt-cinq minutes maximum ; coefficient total de l’épreuve : 2.